René Derouin au Musée des beaux-arts de Sherbrooke

Du 11 juin au 25 septembre, une superbe exposition à ne pas manquer si vous passez par les Cantons-de-l’Est : Les derniers territoires, de l’artiste multidisciplinaire René Derouin.

Description de l’exposition

Pour voir le travail de René Derouin

Avec LES DERNIERS TERRITOIRES, le public est invité à découvrir une exposition majeure dans le cheminement de René Derouin qui évoque, avec ces œuvres de papier et ces bois reliefs élaborés entre 2000 et 2013, les principales étapes d’une démarche créative qui l’éloigne toujours plus loin de son atelier, que ce soit à Mexico ou à Barcelone, à Puebla ou à Percé, ou encore à la Baie-Johan-Beetz, sur la Côte Nord. La décennie 2000 et le début de la suivante ont constitué un tournant significatif dans l’œuvre de René Derouin alors qu’il est revenu au noir et blanc, tout en approfondissant l’art des papiers découpés, tradition autant japonaise que mexicaine qui l’avait profondément marqué lors de séjours dans ces deux pays.

Source : Musée des beaux-arts de Sherbrooke

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s